2024-05-12 10 mai 2024: une offrande musicale!

En prélude à l’inauguration officielle, les organistes luziens Françoise et Jesús Martín Moro ont tenu à offrir un moment musical particulier à toutes les personnes qui se sont fortement impliquées dans le processus de rénovaton de l’orgue. Elus, personnel administratif ayant eu à gérer ce délicat dossier, Mécènes, principaux donateurs, Fondations dévouées au patrimoine (dont la Fondation Dassault,Histoire et Patrimoine, représentée par son PDG Thierry Dassault), petites mains de notre Association, curé de la Paroisse : tous étaient réunis, pour vivre en direct le premier « test » passé par l’orgue.

Auparavant la Ville avait organisé dans ses salons une sympathique réception à 18h30,pour ses principaux mécènes. Puis à 20 heures, 150 personnes ont été acceuillies dans l’église, fermée au public, pour savourer dans l’intimité une démonstration des possibilités sonores du nouvel orgue. Ce moment musical était conçu comme un parcours dans l’histoire de l’orgue, depuis ses origines (un peu imaginaires, puisque les sources ont disparu), jusqu’à nos jours. Il rendait hommage aux artisans et aux musiciens qui ont fait vivre cet instrument depuis plus de quatre siècles. Une courte présentation au micro situait chaque oeuvre dans son époque. Puis Jesús Martín Moro (bien qu’il se soit trompé de paire de lunettes!!) a mis toute sa joie à servir le beau répertoire qu’il avait choisi, souhaitant ainsi mettre en valeur l’aptitude de l’instrument à servir tous les styles de musique et toutes sortes de sentiments. On notera la participation de la violoniste Garazi Cristobal Azkarate, venue en toute amitié pour servir l’émouvant Ave Maria d’Astor Piazzolla.

A la fin de cette agréable promenade d’une heure, le public a éclaté en applaudissements nourris. Ils étaient également destinés aux trois facteurs d’orgues présents ce soir là (François Uys, Didier Pellerin et Frédéric Brethes) et, à distance, à leurs collègues catalans: tous furent longuement fécilités par une audience ravie. Les auditeurs purent ensuite engager conversation avec les artisans et avec les musiciens, dans une ambiance très chaleureuse.

A cette occasion a été déposé dans l’orgue le « grimoire de la rénovation »: un livre de parchemin sur lequel figurent les noms des principaux acteurs de cette opération, dont ceux des donateurs. Ceux-ci sont désormais invités à venir le signer (voire à déposer un commentaire), l’objet étant destiné à demeurer dans l’orgue comme une « capsule temporelle » témoignant pour les générations futures du grand élan de générosité qui a permis de mener à bien cette opération.